Créer un site internet

Les espèces principales de la tortue d'eau douce

Voici différentes espèces les plus fréquemment représentées dans les élevages et les plus appréciées :

 

1) Tortue Trachemys scripta

2) Tortue Chrysemys picta

3) Tortue boîte de Malaisie

4) Tortue Pelomedusa

5) Tortue musquée commune

6) Tortue ocadiasinensis

7) Cistude d'Europe

(Emys orbicularis)

8) Emyde lépreuse

(Mauremys leprosa)

 

La tortue d'eau (tortue palustre) possède la plupart du temps des pattes palmées à l'arrière. Les tortues d'eau sont le plus souvent élevées par des amateurs plus ou moins débutants, ce qui rend leurs conditions de vie parfois difficile. Avoir une tortue d'eau est beaucoup plus complexe que se qu'on s'imagine.

Img 0205 copie

(Colorié par moi-même)

Voir A propos du site

 

 

1) Trachemys scripta (tortue de Floride)

La Trachemys scripta ou plus communément appelée tortue de Floride est une espèce carnivore vivant principalement en Floride et en Virginie (aux Etats-Unis). Ces tortues sont semi-aquatiques, c'est-à-dire qu'elles ont besoin d'un espace sec pour se reposer et se réchauffer, et peuvent rester longtemps hors de l'eau. Cette espèce de tortue est interdite à la vente car à l'âge adulte, elle peut atteindre une taille de 35 cm de long et elle a une espèrance de vie plus longue que les autres tortues d'eau vendues en animalerie, elle peut vivre 50 ans en moyenne en captivité et seulement 30 ans à l'état sauvage. Du coup, les propriétaires amateurs (débutants) les relâchent dans la nature sans avoir conscience de leur geste. Ces pauvres tortues à quatre pattes errent ensuite dans les rivières, détruisent la faune et la flore et tuent les tortues françaises pour se nourrir : un vrai désastre pour l'environnement.

Sa détention est donc soumise à autorisation spécifique (certificat de capacité) depuis août 2004 en France.

La Trachemys scripta est composée de 3 sous-espèces :

  • Trachemys scripta elegans  (elle possède une tâche rouge de chaque côté de la tête, au niveau de ses tempes, c'est la sous-espèce qui le plus de tâches noires sur son plastron orangé et sa carapace est plus foncée avec des lignes jaunes qui disparaissent souvent à l'âge adulte, sa taille varie entre 28 et 32 cm de long, c'est la plus grosse sous-espèce)

Anemone 2 Anemone 3

(Anémone)              

                                        

  • Trachemys scripta scripta (c'est la sous-espèce qui possède des lignes jaunes les plus épaisses sur la tête, ici 2 lignes jaunes se rejoignent derrière chaque oeil, son plastron jaune vif possède des tâches noires sur les extrémités et aucune au milieu, elle mesure environ 26 cm de long)

20160901 082855 (Rosalie)

20160901 082545 (Coquillette)

  • Trachemys scripta troostii (elle possède des lignes jaunes comme la Trachemys scripta scripta mais elles sont plus fines et les 2 lignes jaunes présentes derrière chaque oeil ne se rejoignent pas, elle possède également une tâche noire bien dessinée sur chaque écaille de son plastron jaune pâle, c'est la sous-espèce la plus petite elle mesure environ 21 cm de long)

Trachemys scripta troostii qtl2 

Extrait de https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Trachemys_scripta_troostii_qtl2.jpg

Rosalie 1 (plastron de Rosalie)

Il peut parfois arriver qu'une tortue présente des caractéristiques de 2 sous-espèces, c'est donc une tortue hybridée. C'est le cas de Rosalie qui présente les caractéristiques d'une Trachemys scripta scripta (tête) et d'une Trachemys scripta troostii (plastron).

2) Tortue peinte (Chrysemys picta)

La Chrysemys picta ou plus communément appelée Tortue peinte, est une tortue très répandue en Amérique du Nord. Elle vit dans des étangs d'eau stagnante. Sa taille ne dépasse jamais les 25 cm. Sa peau est marquée par des lignes jaune et/ou rouges, sa carapace est ovale et applatie. Son espérance de vie est d'environ 60 ans.

Les juvéniles ont un régime alimentaire quasi carnivore. A l'âge adulte, elles deviennent omnivores.

Us blm painted turtle picta pic2

Par US_BLM_painted_turtle_picta_pic.jpg: US Bureau of Land Managementderivative work: Materialscientist (talk) — US_BLM_painted_turtle_picta_pic.jpg, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15697041

La Chrysemys picta est composée de 4 sous-espèces :

  • Chrysemys picta picta : Elle possède des sutures jaunes entre les écailles dorsales et costales qui sont perpendiculaires et parallèles, son plastron est jaune et sa tête est couverte de quelques raies jaunes avec deux taches jaunes au niveau des tempes. Sa taille n'excède pas les 16-17cm de long à l'âge adulte.

Img 0213 20 20copie

Par Greg Schechter — Eastern Painted Turtle (Chrysemys picta picta), CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=17279681

  • Chrysemys picta dorsalis : Elle possède une ligne orange, rougeâtre qui sépare la dossière en son milieu en deux parties bien distinctes sur un fond grisâtre à noir, son plastron est jaune et sa tête est couverte de raies jaunes avec une tache jaune de chaque coté de la tête au niveau des tempes. A l'âge adulte, la femelle atteint les 15 cm et le mâle atteint les 11 cm.

A3 southern painted turtle 1

Par Southern_painted_turtle_carapace.jpg: Suzanne L Collins (CNAH)derivative work: RexxS (talk) — Southern_painted_turtle_carapace.jpg, CC BY-SA 1.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=13094280

  • Chrysemys picta marginata : Son plastron a une marque noire symétrique caractéristique en son centre dont la taille varie. A l'âge adulte, elle mesure entre 10 et 25 cm de long.

B2 midland painted turtle underside

Par Midland_painted_turtle,_plastron.jpg: D. Gordon E. Robertsonderivative work: RexxS (talk) — Midland_painted_turtle,_plastron.jpg, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=13094943

  • Chrysemys picta bellii : Sa dossière est de couleur plutôt marron avec un léger orangé et son plastron est de couleur orange à rouge avec une tache centrale de couleur très foncée (plutôt noire). Sa tête comme ses membres et son cou sont recouverts de raies jaunes. C'est la plus grande des Chrysemys picta, à l'âge adulte, elle mesure entre 20 et 25 cm.

B4 western painted turtle underside

Par Western_painted_turtle_plastron.JPG: Matt Youngderivative work: RexxS (talk) — Western_painted_turtle_plastron.JPG, CC BY-SA 1.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=13095303

La maturité sexuelle de la Chrysemys picta intervient entre 4 et 6 ans. Elles s’accouplent dès la sortie de l’hibernation, c’est à dire au printemps, puis les femelles effectuent deux à trois pontes de juin à la mi-juillet. Les pontes contiennent chacune 6 à 10 œufs ; la période d’incubation est de 11 à 12 semaines  et l’éclosion des œufs se fait donc en septembre.

Cette espèce n'est protégée par aucune organisation internantionale.

3) Tortue boîte de Malaisie

Tortue de boite d amboina sur le beton 75441884

http://fr.dreamstime.com/photo-stock-tortue-boîte-d-amboina-béton-image75441884

La tortue boîte de Malaisie vit dans les eaux stagnantes, les étangs, les rivières et les marais de l'Asis du Sud-Est, c'est une tortue semi-aquatique qui passe beaucoup de temps à terre. Sa carapace est bombée et brune en général, le plastron comporte une charnière ventrale, comme une sorte d'articulation située entre les écailles pectorales et abdominales d'où le nom de tortue boîte. Elle peut mesurer jusqu'à 20 cm de long.

Sa longévité en captivité est de 30 à 35 ans. c'est une tortue au régime omnivore qui adorent les mollusques, les petits crustracés, lesvers de terre, les végétaux aquatiques, etc.

Après la reproduction, elle pond environ 2 à 3 oeufs par ponte, il y a 3 ou 4 pontes par an. La durée d'incubation est d'environ 90 jours à une température d'environ 27-29°C.

4) Tortue Pelomedusa

1024px pelomedusa subrufa

Extrait de https://commons.m.wikimedia.org/wiki/File:Pelomedusa_subrufa.jpg

 

La tortue Pelomedusa (Pelomedusa variabilis) appelé aussi tortue casque est une tortue aquatique aux pattes non palmées dotées de 5 griffes, originaire d'Afrique. Elle est l'une des seules à ne pas exiger un certificat de capacité. Elle ne bénéficie donc pas de statut de protection particulier. C'est une petite tortue timide cherchant la tranquilité, il est d'ailleurs conseillé de ne pas trop la manipuler et de la placer dans une pièce calme (éviter le salon où le passage est très fréquent). L'hiver, elle n'hiberne pas. Elle vit dans les mares, les cours d'eau et les rivières, mais apprécie surtout l'eau sans mouvements car elle aime s'enfouir dans la boue. 

Cette tortue d'eau possède une carapace plate de forme ovale et de couleur vert olive à marron. Son plastron est plus clair et de couleur ocre. Le mâle est pourvu d'une queue longue et large, tandis que celle de la femelle est fine et courte, comme la plupart des tortues d'eau. A l'âge adulte, elle mesure entre 20 et 30 cm de long. Son espèrance de vie est d'environ 30 ans

En dehors de son milieu naturel, la tortue Pelomedusa a besoin d'un habitat spacieux pour se déplacer à son aise, ainsi que d'une nourriture saine et variée afin de rester en bonne santé. Elle est carnivore, elle se nourrit principalement d'insectes, de crustacés, de poissons et de petits vers

Son aquaterrarium doit avoir une surface assez grande, il est conseillé d'acheter un bac de 100 × 40 × 40 cm pour une tortue seule, et de 150 × 50 × 50 cm pour un couple. Ajoutez un substrat au fond du bac comme du sable de rivière, ce spécimen apprécie énormément. Comme c'est une mauvaise nageuse, elle préfère marcher au fond de l'eau, c'est pourquoi la hauteur de l'eau ne doit pas être importante (environ 10cm). L'aquaterrarium doit contenir une île facile d'accès avec des lampes chauffante et à UV, d'un filtre et d'un chauffe-eau (voir article Aménagement intérieur). L'eau doit être gardée à une température constante toute l'année et comprise entre 26 et 30 degrés. La température ambiante sur l'île doit être d'environ 30 degrés (sous les lampes).

Cette tortue atteint sa maturité sexuelle entre 5 et 7 ans. En milieu naturel, l'accouplement a lieu au printemps ou à l'automne. La femelle pond environ 40 oeufs, leur durée d'incubation est de 90 jours, et les bébés tortues mesurent entre 2,5 et 3,5 cm à la naissance.

Cette tortue se trouve facilement en animalerie au prix de 20 euros environ.

5) Tortue musquée commune

Tortue musquee

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tortue

 

C'est une tortue peu exigente, robuste et facile à élever. La tortue musquée commune est une tortue aquatique idéale pour les amateurs peu expérimentés. Elle vient d'Amérique du Nord, et dans son milieu naturel, elle vit dans des rivières, des marais, des marécages, des étangs, etc. C'est au fond qu'elle y trouve sa nourriture. La tortue musquée choisit de préférence les eaux boueuses. C'est une excellente grimpeuse grâce à ses petits membres musclés. Pour se protéger d'éventuelles menaces, cette tortue aquatique présente la particularité de secréter une odeur nauséabonde destinée à faire fuir ses prédateurs. 

Cette espèce possède une petite tête pointue avec deux fines rayures jaunes. Sa carapace bombée est de couleur brun olive à noir mat, et son plastron jaune-beige est recouvert de peau au milieu. Ni sa carapce, ni son plastron ne possèdent de tâches. Le mâle possède une queue dotée d'une griffe, plus épaisse et plus grosse que celle de la femelle. A l'âge adulte, elle atteint une taille comprise entre 11 et 15 cm de long, idéal pour les débutants ! Son espérance de vie est d'environ 30 ans.

Il existe 3 sous-espèces chez la tortue musquée :

  • la tortue musquée à trois bandes (Kinosternon baurii) reconnaissable à sa couleur foncée à la fois identique sur la carapace et les membres avec 3 lignes jaunes continues
  • la tortue carinatus (Sternotherus carinatus) reconnaissable à sa carapace en forme de toît
  • la tortue musquée à grosse tête (Sternotherus minor minor)

Ce petit reptile est actif la journée. En captivité, la tortue musquée commune hiberne dans un bac au fond recouvert de vase pour se protéger du froid, mais elle peut aussi hiberner en extérieur. Cette tortue ne pose généralement pas de problèmes de cohabitation, un mâle peut être laissé avec des femelles sans problème.

Cette tortue est carnivore comme la majorité des tortues d'eau. En captivité, son alimentation est constituée de vers de vase, de petits escargots, de morceaux de poisson, de crevettes crues et de moules.

Son aquarium doit être assez grand (minimum 60L), cette tortue n'est pas une très bonne nageuse c'est pourquoi il est conseillé de mettre une hauteur d'eau d'environ 10 à 15cm. La température de l'eau doit être comprise entre 20 et 27 degrés, et celle de l'air entre 22 et 32 degrés (garder toujours une différence de température entre l'air et l'eau). Elle nécessite également des aménagements comme une île flottante (1/3 de la surface suffit), un filtre, des lampes, des plantes naturelles ou en plastique non toxiques pour lui permettre de se cacher. (voir article Aménagement intérieur). Du fait qu'elles soient de bonnes grimpeuses, couvrez l'aquarium d'un petit grillage pour éviter les fugues.

La tortue musquée se reproduit assez aisément en captivité. Elle atteint sa maturité sexuelle vers 4 ou 5 ans. Lors de la reproduction, au printemps, le mâle se montre souvent agressif au point d'infliger des blessures à sa partenaire (séparez vos tortues mâles et femelles si vous ne voulez pas qu'elles se reproduisent et donc éviter qu'elles ne se blessent). La femelle connaît plusieurs épisodes de ponte par an, qui ont lieu un mois après l'accouplement. Elle pond entre 1 et 9 oeufs, l'incubation est de 70 jours environ, l'espèce donne naissance aux plus petits bébés tortues du monde.

 

6) Tortue Ocadia sinensis

20171031 083410

 

La tortue Ocadia sinensis (Mauremys sinensis) ou tortue à cou rayé vit principalement dans les étangs, les mares et les marais de la Chine jusqu'au Cambodge. Elle est omnivore mais est principalement vétégétarienne. A l'âge adulte, elle mesure entre 20 et 25 cm de long.

Elle est reconnue grâce à son cou finement marqué par des traits olive et blanc. La carapace des juvéniles est plus claire que celle des adultes qui est brune foncée. Ses écailles sont plus larges à l'avant qu'à l'arrière. Son plastron est jaune/orangé avec des tâches sombres sur chaque écaille. La tortue Ocadia sinensis a la particularité d'avoir la queue plus longue que les autres espèces de tortues aquatiques. La tête, les pattes et sa queue sont vert olive à grises avec des fines rayures claire (jaunes ou vertes pâles). Le dessous de sa tête est jaune, plus clair.

C'est une tortue qui ne supporte pas le froid, elle s'adapte donc très bien à la vie en aquarium. Il est indispensable qu'elle est un apport d'UVB. Elle ne peut pas être installée à l'extérieur sauf à l'été quand le temps est chaud, par contre elle doit être rentrée la nuit. C'est pourquoi c'est une tortue qui n'hiberne pas. Au soleil, la température idéale se situe entre 25 et 32°C.

On peut facilement reconnaître le mâle de la femelle : le mâle est plus petit que la femelle, le plastron du mâle est concave comme toutes les autres espèces de tortues, sa queue est plus longue et plus épaisse. De plus, son cloaque est situé plus près de l'extrémité de la queue, contrairement aux femelles où le cloaque est situé au niveau des écailles supracaudales.

L'accouplement a généralement lieu au printemps, elle pond environ 2 mois plus tard 3 à 4 oeufs et fait 3 pontes par an. Le temps d'incubation varie de 60 à 150 jours.

Cette espèce est en voie de disparition dans son milieu naturel en raison des captures, de l'alimentation humaine, l'urbanisation, la pollution, etc.

7) Cistude d'Europe (Emys orbicularis)

20171103 162350    20171104 112509

La cistude d'Europe (Emys orbicularis) vit en France dans des marais, des cours d'eau lents, des étangs, etc. Elle aime les fonds vaseux et la végétation aquatique abondante, source d'alimentation et d'abris. 

Sa peau est noire avec des tâches jaunes, elle possède des pattes palmées et de fortes griffes pour mieux se déplacer dans l'eau et sur terre. Sa carapace est ovale et légèrement bombée de couleur vert olive à noir fréquemment ornée de points ou de stries jaunes. Et son plastron (ventre) est plutôt clair orné de tâches noires.

La taille de la carapace peut aller jusqu’à 20 cm pour les femelles, seulement 16 cm pour les mâles. Comme pour la taille, le poids est plus élevé chez
les femelles : celles-ci peuvent peser jusqu’à 1,3 kg contre 600 g pour les mâles.

C'est une tortue très discrète et craintive. L'hiver, elle hiverne au fond de l'eau ou bien sur terre. Pendant son hivernation, son coeur ne battera presque plus !

La cistude d'Europe a une espérance de vie d'environ 50 ans mais certaines peuvent vivre jusqu'à un siècle ! Elle atteint sa maturité sexuelle tardivement, à partir de 6 ou 7 ans chez les mâles et à partir de 7 ou 8 ans chez les femelles.

La Cistude porte bien son nom d’éboueur des zones humides. En effet, elle est en partie charognarde : elle mange les animaux morts avec une préférence pour les poissons. Mais elle se nourrit aussi d’animaux vivants comme les vers, les mollusques, les insectes aquatiques et les crustacés.

La cistude d'Europe fait l'objet d'une protection comme la plupart des autres tortues. 

Elle est strictement protégée :

  • en Europe par la convention de Berne.
  • en France par arrêté ministériel du 19 novembre 2007.

Sa présence sur un territoire peut justifier la création d’un site Natura 2000 car elle est inscrite en annexe II de la Directive Européenne «Habitats, Faune, Flore».

 

 

8) Emyde lépreuse (Mauremys leprosa)

20171105 124846

 

L'émyde lépreuse vit généralement dans le sud de l'Europe, plus particulièrement en Espagne, et dans le nord de l'Afrique. Cette tortue a la particularité d'être peu sensible à la qualité de l'eau, elle est capable en eau fortement polluée. Elle apprécie les torrents ou les rives calmes ombragés grâce à une végétation dense présente à la surface de l'eau.

L'émyde lépreuse peut mesurer jusqu'à 25 cm de long, mais en France elle ne dépasse généralement pas les 17 cm. Sa carapace est ovale et peu bombée, comme chez la Cistude d'Europe. Sa dossière est plutôt grise, verte ou bien brune. Son plastron est jaunâtre avec des tâches noires qui disparaissent progressivement en vieillissant. Et enfin, sa peau varie du brun au vert et présente des lignes jaunes continues, on peut remarquer la présence d'une tâche circulaire sur ses tempes.

On peut facilement différencier le mâle de la femelle. Celui-ci est plus petit que la femelle, sa queue est plus longue, l'orifice du cloaque est plus éloigné de la base de la queue et son plastron est légèrement concave. 

La maturation sexuelle de l'émyde lépreuse intervient vers 4 ou 5 ans pour les mâles contre 7 ou 8 ans pour les femelles. L'accouplement a lieu dans l'eau début printemps jusqu'en mai. Il y a entre 1 à 3 pontes par an, la première a lieu entre mai et juin et la deuxième en automne. Une ponte est composée de 6 à 9 oeufs, l'incubation dure entre 60 et 90 jours. La naissance a généralement lieu en juillet ou en août.

Cette espèce est menacée d'extinction car elle est la proie de nombreux carnivores tels que le blaireau ou la fouine, et d'oiseaux comme les rapaces. Mais son milieu est également menacé à cause de l'action de l'Homme (urbanisation, assèchement des étangs, pesticides...)

Ce reptile est protégé par la législation française comme la majorité des tortues.

 

Voir aussi :

Déterminer le sexe et l'âge de la tortue d'eau douce

L'alimentation de la tortue d'eau douce

Comment accueillir une tortue d'eau à la maison ?

9 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (15)

Antonin perrier
  • 1. Antonin perrier | 22/11/2020
Bonjour j'ai aperçu une "énorme tortue " dans un lac que je pêche près de Bordeaux. Je m explique se tete devrait faire au moins 5-6 cm de large. Sa carapace mesure plus de 30-35 cm de long.
Elle nageait en surface tete hors de l eau. Sa carapace flottait de temps à autre et quand elle m'a vu elle a replongée aussi tôt. Je dirai qu'elle tient au moins 15 minutes en apnée.
Son envergure est d au moins 40 à 50 cm et elle nage très bien.
Quelqu'un peut me confirmer qu'il s'agit d'une cistude d'europe ? ??
Avez vous une autre idée.
Merci.
Anto
Bon confinement :(((
michèle chevrier
  • 2. michèle chevrier | 25/05/2020
Bonjour,

Je cherche à me documenter sur les petites tortues d'eau au plastron orange, c'est la seule espèce qui vit au Portugal , cette tortue vit sur les berges des rivières sur les galets, elle va également dans l'eau
candidecoulmy
  • candidecoulmy | 07/06/2020
Bonjour, Il s'agit soit de la Trachemys scripta elegans qui peut avoir le plastron orange soit la tortue peinte (Chrysemys picta) qui possède un plastron orange-rouge. Je peux déterminer leur espèce plus précisément si vous réussissez à prendre des photos et me les envoyez à cette adresse mail coulmyc@gmail.com Admin de Turtaloha
Bulard nicolas
  • 3. Bulard nicolas | 14/05/2020
Bonjour , je vais avoir une tortue demain car la personne n'a plus le temps de s'en occuper .
J'aimerais savoir sil vous plaît si vous pouvez m'éclairer sur le nom de sont espèce car la personne ne le retrouve pas .
Cest une tortue de petite taille qui ne grandira plus (elle tien largement dans la main )
Si vous avez aussi deux trois conseils pour quelle ce porte bien dans sont vivarium je suis preneur (du genre température de l'eau ect....)
Je vous remercie d'avance et attend votre réponse avec impatience . Par contre je ne peu envoyer la photo ici car je ne la trouve pas sur internet . Je les en photo sur le téléphone mais n'arrive pas a l'insérer sur le message (donc si vous avez un mail ou une façon de vous la communiquer ce serait parfait)
Ps: vraiment très sympas votre site
candidecoulmy
  • candidecoulmy | 07/06/2020
Bonjour, Excusez-moi pour le retard. Vous pouvez m’envoyer un mail avec la photo de votre tortue à cette adresse : coulmyc@gmail.com En fonction de son espèce, je pourrais vous dire la température de l’eau adaptée, etc Admin de Turtaloha
anixi
  • 4. anixi | 01/05/2020
Bonjour,
je cherche à connaître le nom d'une race de tortue,
plutôt claire, grise, elle a deux petites "antennes" sous la tête comme de petites mandibules.
Merci
candidecoulmy
  • candidecoulmy | 14/05/2020
Bonjour, Pouvez-vous m'envoyer une photo de votre tortue à cette adresse mail : coulmyc@gmail.com pour que je puisse essayer de l'identifier même si je ne vois pas trop de quelle espèce il peut s'agir. Bien à vous Admin de Turtaloha
jean luc labaisse
  • 5. jean luc labaisse | 17/02/2020
Bonjour, J'ai 3 ocadia sinensis, je vais déménager en Guadeloupe. Quelle sont les démarches à faire pour les amener et surtout en ai-je le droit? Je vous remercie
candidecoulmy
  • candidecoulmy | 20/02/2020
Bonjour, Pour transporter légalement une tortue, il faut avant tout avoir une preuve d'achat. Pour plus d'informations sur les démarches à suivre, veuillez vous référer à l'article : "Législation des tortues". Bien à vous Admin de Turtaloha
Isabelle
  • 6. Isabelle | 05/12/2018
Merci beaucoup pour cet article très complet
candicecoulmy
  • candicecoulmy | 27/01/2019
Merci beaucoup pour votre commentaire. N’hésitez pas à revenir sur le site et à le partager avec vos amis.
candicecoulmy
  • 7. candicecoulmy (site web) | 01/09/2016
Non elles sont interdites à la vente en France car elles ont des tendances carnivores, et la plupart du temps les propriétaires les relâchent dans la nature car ils n'avaient pas conscience de leur taille adulte et de l'entretien de ces tortues. Du coup, effectivement, de nombreuses espèces de tortues françaises sont en voie de disparition car les Trachemys scripta les tuent et détruisent tout sur leur passage...
Donc pour éviter de telles catastrophes et l'abandon de vos tortues (et plus généralement "l'abandon des animaux domestiques"), tournez-vous vers des associations ou des personnes passionnées si vous souhaitez vous débarrasser d'une tortue (peu importe son espèce).

Merci pour le commentaire :) et n'hésite pas à revenir, je vais rajouter de nouveaux sujets et des photos !
gavard sylvie
  • 8. gavard sylvie | 01/09/2016
Ces tortues sont elles encore en vente en France ?
Il existe ici dans les alpes, des sistudes ce sont des tortues semi aquatiques mais elles ont pratiquement disparues. Elles sont en train d'être reimplantees.
J'avais entendu dire qu'elles avaient disparues à cause de ces tortues de Floride qui étaient lâchées sauvagement au bord de nos lacs ou étangs.
maxime martin
  • 9. maxime martin | 31/08/2016
Bonjour.

Il n'y a plus de sous espèce reconnue de Pelomedusa subrufa depuis plusieurs années.

Et d'ailleurs, les Pelomedusa que l'on peut acheter en France ( provenance), n'en sont plus. Ce sont des Pelomedusa variabilis.
candicecoulmy
  • candicecoulmy | 01/09/2016
Merci de votre commentaire, j'ai supprimé cette partie

Ajouter un commentaire